DxO Smart Lighting

Par Arnaud PINCEMIN - Pas de commentaire

DxO Labs a développé une technologie dite « intelligente » : le fameux DxO Smart Lighting. Derrière ce nom se cache une correction automatique de l’exposition qui agit en fonction du contenu de l’image.

Ainsi, si l’image est globalement sous-exposée, la correction va plutôt déboucher les ombres. En revanche si l’image est sur-exposée, la même correction automatique va au contraire récupérer les hautes lumières. Si maintenant l’image est bien exposée, alors la correction agira de manière tempérée, à la fois dans les hautes et les basses lumières. C’est pour cela qu’on parle d’un outil « intelligent ».

dxo-smart-lighting-1

La palette DxO Smart Lighting propose un curseur pour un réglage manuel, et un menu déroulant avec les trois préréglages Léger, Moyen, et Fort.

Pour les anciens utilisateurs de DxO Optics Pro, vous pouvez également accéder à la bonne vieille palette de la version 7, où l’on retrouve les curseurs de point noir et point blanc, gamme, rayon et ombres, et enfin ceux de contraste global et local. Mais on retrouve un peu l’effet de ces anciens curseurs dans les autres palettes de la version actuelle (Contraste ou Tonalité Sélective par exemple).

Vous pouvez donc régler manuellement l’intensité de la correction, ou bien appliquer une correction automatique, mais dans tous les cas la correction sera adaptée en fonction de votre image. Voici tout de suite quelques exemples.

Cette première image est nettement sous-exposée. En réglant l’intensité de la correction DxO Smart Lighting sur Fort, alors les ombres sont alors débouchées mais les hautes lumières du soleil couchant ne sont pas pour autant sur-exposées, elles sont au contraire préservées.

Image d'origine

Image sans correction

dxo-smart-lighting-2

Image corrigée

DxO Smart Lighting – Fort

dxo-smart-lighting-3

Voici le même plan mais cette fois sur-exposé lors de la prise de vue. Si nous réglons la correction sur Fort, alors cette fois ce sont les hautes lumières qui sont récupérées, sans pour autant trop sous-exposer les parties déjà sombres de l’image. La correction est donc bien adaptée en fonction du contenu de votre image.

Image d'origine

Image sans correction

dxo-smart-lighting-4

Image corrigée

DxO Smart Lighting – Fort

dxo-smart-lighting-5

Enfin, voici sur une autre image les trois niveaux d’intensité de correction, Léger (50), Moyen (100), et Fort (150) que le logiciel propose de manière automatique.

Image d'origine

Image sans correction

dxo-smart-lighting-6

Léger

DxO Smart Lighting – Léger

dxo-smart-lighting-7

Moyen

DxO Smart Lighting – Moyen

dxo-smart-lighting-8

Fort

DxO Smart Lighting – Fort

dxo-smart-lighting-9

Attention à ne pas trop tirer le curseur, même si cela peut paraître tentant dans certains cas. Il faut savoir doser l’effet de cette correction en fonction de votre image d’origine. Et surtout, utilisez les corrections de Tonalité Sélective, de Courbe des tons, et de Compensation de l’Exposition pour ajuster le rendu et obtenir ce que vous souhaitez sans aller dans les valeurs extrêmes des corrections.